Trouble de la consommation de cannabis (Démontis, 2019)

TITRE DE L'ÉTUDE : Une étude d'association à l'échelle du génome implique l'ARNCH2 dans les troubles liés à la consommation de cannabis

RÉSUMÉ : La CUD peut être liée à une variante génétique du gène CHRNA2.

DESCRIPTION : Environ 1 consommateur de cannabis sur 10 en devient dépendant et développe un trouble de la consommation de cannabis (CUD). Cette étude a examiné 51 372 personnes d'origine danoise et islandaise afin de trouver des variantes génétiques associées au CUD. L'association la plus forte identifiée était avec une variante qui diminue l'expression du gène CHRNA2 dans le cerveau. Ce gène code une partie du récepteur nicotinique de l'acétylcholine, une protéine qui permet à certaines molécules de passer dans la cellule lorsque des produits chimiques nicotine ou acétylcholine y sont liés. Des variantes du gène CHRNA2 ont également été liées à la dépendance à la nicotine.

LE SAVIEZ-VOUS ? Actuellement, les possibilités de traitement de la CUD sont plutôt limitées. Cependant, plusieurs types de thérapie comportementale semblent bien fonctionner. Des études sont également en cours pour trouver des médicaments qui pourraient aider à lutter contre la dépendance au cannabis. [SOURCE]

LES RÉSULTATS DES ÉCHANTILLONS : En savoir plus sur le Bibliothèque de recherche sur les nébuleuses.

Résultats des échantillons de troubles liés à la consommation de cannabis.

LES VARIANTES ASSOCIÉES AU TROUBLE DE LA CONSOMMATION DE CANNABIS : rs5637281

DES RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES :
Aperçu des troubles liés à la consommation de cannabis
Récepteurs de l'acétylcholine nicotinique
Acétylcholine

MISE À JOUR HEBDOMADAIRE : 23 juillet 2019



Partager cet article
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur print
Partager sur email
fr_FRFrench
en_USEnglish es_ESSpanish ru_RURussian jaJapanese zh_CNChinese fr_FRFrench